Festival «Rencontres des Musiques du Monde», ça bouge! Par Snayder Pierre Louis- Le 16/06/2018

Le festival Rencontres des Musiques du Monde a débuté ce vendredi 15 juin 2017 dans l’après-midi, à la Maison Dufort, avec un grand concert de KAN’NIDA et Folloh Jah.

La bande à pied Folloh Kah, a ouvert la soirée, avec 8 musiciens adultes, qui ont fait front commun pour le plaisir des festivaliers. «Avec Folloh Jah c’est la danse, on ne peut pas rester mobile» relate, Murielle Propre, une jeune fille du public qui a beaucoup bougé son corps au rythme du tambour de groupe d’artistes évoluant à Pétion-ville.

Louisna Laurent a présenté ses mots de bienvenue, et aussi remercié les partenaires qui ont collaboré pour la réussite du festival, sans oublier les artistes qui vont jouer durant les neufs jours. «Sans vous, ce festival resterait juste une idée, en effet merci beaucoup » déclare-t-elle avec sourire aux lèvres.

KAN’NIDA, l’un des représentant les plus actifs de la musique guadeloupéenne traditionnelle gwoka de guadeloupe, a chanté 11 morceaux. Dans les 3 premières chansons, les artistes font un mariage entre voix et parole, sans instrument.

Ce groupe musical de 9 personnes, à travers leur musique, chante pour dénoncer les dérives de la société guadeloupéenne. Pour eux, le Gwoka est une musique véritablement issue de son territoire qui fait corps avec son monde, véhicule un inconscient collectif et un certain génie populaire.

La bande de Pétion-ville, créée en février 2001, encadrée depuis 2010 par l’association Caracoli, a terminé la soirée.

Crédit photo:Snayder Pierre Louis

About Admin

CEO d'alternative média

One comment

Leave a Reply

x

Check Also

Jacques Roumain fait son entrée aux écrivains francophones de la pléiade

Nouvelle réédition de ses oeuvres en vue de redécouvrir la diversité de son talent,les créations ...